29.03.07

JEUDI 08 MARS 2007

Sleepless in Toyohashi
Pas bien dormi du tout... Fabien est passé à l'hôtel vers 11h, avant de partir on se boit un petit thé vert.
Dans le supermarché Frante, il y a un petit MacDo (ici, ils disent Mac - Maku). J'ai pris un teriyaki burger, qui comme son nom l'indique est un hamburger avec de la sauce teriyaki (un peu sucré)... c'est super bon !
Ici, il n'y a pas de véritables frontières symbolisées par les caisses comme chez nous... C'est open ! Pas de vols, pas de resquilles... Pas de grands chariots non plus... des paniers, que l'on pose sur la caisse (pas de tapis roulants), la caissière (ou le caissier) prend les produits, passe le code barre dans la machine, ensuite les remet dans un autre panier, tout en annonçant les prix à voix haute. La caisse est ultra moderne, la caissière entre le montant de la somme donnée par le client (comme chez nous) et la caisse lui sort directement la monnaie à rendre, elle n'a qu'à donner les billets (s'il elle doit en rendre) dans un sorte de rituel (tous les commerçants font de même ici) elle compte les billets en les prenant et les recompte devant nous et nous les tend... tout est fait pour limiter les problèmes. Ensuite nous nous promenons avec comme but : la poste. Fabien a un paquet à envoyer à Tomoko et moi, il me faut de timbres pour mes cartes postales. Dans la poste, il a y une grande table pour que le client puisse confectionner ses paquets tranquillement !

Toyohashi_2

On passe au cinéma, histoire de voir ce qu'il y a à l'affiche : Beaucoup de films pour enfants (c'est les vacances), des films asiatiques et quelques films américains. Puis, un petit tour à l'université pour que Fabien paye son loyer (deux jeunes femmes pour juste encaisser quelques Yens !). Retour à l'IH, et avec Catherine, nous partons chez Kenji ; il nous emmène dans un resto de Ramen (bon gros bol de soupe avec des nouilles et tout sortes de choses, aux choix, dedans), où l'on a bien mangé. Ensuite direction le karaoké.
Bon, je déteste le karaoké, mais ils ont tenu à me faire voir (et écouter) le véritable karaoké : le karaoké japonais. Un grand bâtiment, où les clients disposent de salles privées avec tout l'équipement ultra moderne nécessaire pour chanter... des chansons à l'infini... Ok, c'est super !
Mais cela reste du Karaoké ! Retour à la maison dans le froid.

Posté par gusgus7 à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur JEUDI 08 MARS 2007

Nouveau commentaire